Avant de commencer

Répéter ses gammes

Si vous avez lu attentivement mes précédents articles vous savez que je ne défend pas le fait de répéter de manière robotique des mouvements pour les intégrer dans votre jeu. Tel que jouer en gamme dans la diagonale en cherchant la perfection. Au delà des méthodes, l’idée est d’apprivoiser les principes qui vous aideront a progresser en match.

Votre façon de vous entraîner au tennis doit être différente que si vous répétez une chanson ou un poème, dans le but de le connaître par cœur.

Au tennis, l’idée est de vous adapter au plus juste à chaque situation de jeu et de considérer vos émotions que vous aurez en match qui sont propres à chacun.

Grâce à la répétition intelligente nous seront plus concentrés sur des points généraux qui vous permettront d’être plus efficace dans le spécifique.

Prenez l’exemple d’un match où vous arrivez en retard à cause du traffic. Vous êtes contraint d’abréger votre échauffement. Généralement cet échauffement est physique puis vous amène à être prêt mentalement. Dans un prochain article, je vous parlerai ce que signifie être prêt mentalement. Même si vous êtes dans une période de confiance, le fait de bâcler votre échauffement vous fera passer à côté de votre début de match et vous serez tres vite arrive a 3-0 contre vous.

En attendant, voici 4 points sur lequel vous devez être alerte :

1. L’être humain apprend par le jeu

Depuis notre plus jeune enfance c’est ce qui nous motive. Non pas le fait de gagner mais le fait de s’amuser. Avant d’être un sport le tennis est un jeu (le jeu de Paume). Puis les anglais ont modifié quelques règles et harmonisés les règles pour en faire un sport mondial. C’est important de considérer cela dans notre manière d’agir. Car avant de chercher à gagner il faut chercher à jouer.

Lorsque l’on joue, ce qui est excitant c’est que l’on peut aussi perdre. Cet élément nous invite donc à prendre un peu plus de distance avec les événements afin d’être connecté avec ce qui est important au final : le plaisir de jouer. Si vous cherchez à progresser sans plaisir, à un moment donne il y aura un tilt.

Je vous conseil donc d’évaluer votre à la fin de l’entraînement et du match par une note comprise entre 0 et 10. 10, c’était l’extase !
Pour trouver l’extase, il n’est pas nécessaire de devoir jouer avec Roger Federer à Wimbledon pour ressentir un maximum de plaisir ! Tout d’abord parce qu’il n’est pas toujours disponible, et deuxièmement vous avez d’autres moyens pour développer ce plaisir. (Soyez inventif) J’en reviendrai dans un autre article.

 

2 . Être absorbé par ce que l’on fait.

Est une autre condition pour un entraînement de qualité. Tout comme il vous ai déjà arrivé de regarder votre série préférée sans voir le temps passer.

Je vous conseille de mettre en place certaines dispositions :
Coupez votre portable, réservez le court 1h30 – 2h avoir de quoi grignoter, boire, avoir une serviette et jouez jusqu’à plus soif !

Veillez aussi a faire des pauses pour toujours à garder votre qualité de concentration. Et si vous jouez trop longtemps vous ne l’aurez plus…

Cela doit être une expérience hors du temps. Il m’est déjà arrivé,en match de devoir finir dans un certain laps de temps car j’avais autre un match juste après. Ca ne marche pas… Cest la contre perf assurée ! Tout mon esprit n’était pas complètement là, j’avais peu de plaisir et aussi etait peu efficace. Cela fait parti des conditions pour performer. Même si vous êtes à la course aux points en fin de saison, il fallait vous y prendre avant…

En résumé, évaluez votre concentration entre 0 et 10 sur l’intensité (absorbé), et la durée de cette concentration. Cela inclu la capacité à vous reconcentrer lorsque vous la perdez. Et cela arrive même aux meilleurs !

 

3 – Avoir une bonne diet.

On est ce que l’on mange. Certains aliments nous donnent de l’énergie sur une longue durée et plutôt à faible intensité. Tandis que d’autres vont vous booster sur une courte durée. Manger régulièrement et de manière équilibrée est vital pour un compétiteur.

En match vous êtes dans une situation extrême où le conscient donne le relai a l’inconscient et l’inconscient au conscient. Ce qui veux dire que même si vous êtes ultra motivé et que vous absorbez des aliments avec peu d’énergie votre corps luttera, bien que vous en ayez décidé le contraire…

La qualité du sommeil rentre également en jeu. Imaginez-vous énergique, alerte et ce, tout le temps. Vous aurez davantage de temps à consacrer à vos amis et à vous même et cette énergie positive vous conduira (évidement) vers des événements positifs.

Évaluez votre diet : Vous nourrissez votre corps avec des aliments justes est en juste quantité = 10. Vous n’êtes pas du tout concerné par cela 0. (Faites vérifier par un proche).

Nb : Tres prochainement je proposerai une game de nutriments essentiels au tennisman pour performer.

 

4 – La maîtrise de soi.

Avec la pratique du yoga, j’ai appris que c’était la respiration qui gerait mes émotions, et c’est dingue à quel point ça marche ! Étant concentré sur notre fuel naturel et sur ce dont le corps à besoin, tout de suite maintenant, il n’y a rien de plus important pour garder son sang froid.

J’ajouterai même que l’intensité de la respiration doit correspondre à l’intensité du mouvement : Profonde et lente si on veut redescendre au calme. Puis vos pensées et vos actions seront différentes.

Selon votre expertise, je vous recommande d’avoir des pensées claires, fixées sur l’objectif voulu et sur vous-même. Donc, de 0 à 10, maître yoga dans le moment présent à 10.

Tout ces points évoqués vous permettront d’une manière cyclique de rester vous même et d’ajuster ce dont vous avez besoin. C’est comme si vous ajustiez votre curseur en interne. Cela vous permettra d’aller vers vos but par le chemin le chemin le plus court.  Ces véritables questions vous aiderons à diminuer les tensions inutiles dans votre corps et d’agir dans le meilleur de vous même.

 

Conclusion

Grace a l’entraînement vous réaliserez où vous vous situez grâce a des paliers franchis et vous vous connaîtrez plus précisément. Vue de l’extérieur (un coach-parents-proche) leur avis sera toujours différent et subjectif (plus flou) que votre propre feeling. C’est normal car ils se basent que sur le visuel et l’auditif.

En d’autres terme apprenez à vous écouter et à connaître vos réactions suites à tels ou tels événements pour être capable de revenir sur votre chemin.

L’honnêteté (envers soi) et le réalisme (dans vos but) seront donc les points clés pour une maîtrise de votre tennis et ainsi continuer a progresser.

 

En commentaire, postez moi vos notes sur ces 4 points. Merci.

A bientôt.

Mathieu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.