Bonjour et bienvenue sur mon blog !

Aujourd’hui en ce temps pluvieux de mai, j’ai décidé de partager avec vous mes réussites et mes échecs au tennis dans le but du vous faire gagner du temps dans votre apprentissage. 
Vous êtes vous déjà retrouvé devant une vidéo d’un coach qui démontrait une technique très particulière ? Cela semble si précis et régulier… et dès que voulons expérimenter sur le terrain, c’est une tout autre histoire… Je suis convaincu qu’il y a des qualités annexes à un tennisman qu’ils oublient de nous dire. Des qualités parfois inconscientes, qui leur permettent d’appliquer cette technique. Tennis-technique à pour but de vous expliquer le comment faire plutôt que le quoi faire afin que vous puissiez devenir autonome et avoir plus de plaisir sur le court.  Je m’intéresserai également au « au comment apprendre ». Au delà de la pratique, il y a une démarche d’apprentissage, qui est commune à toute activité. Tel que la phase de sensibilisation, la phase d’essaye et la phase de mémorisation à long terme. L’idée de la méthode est de vous offrir les clés pour que vous soyez maître de votre apprentissage et que vous deveniez toujours plus conscient. C’est en gagnant en conscience, que vous libérerez de votre esprit et que vous repousserez vos limites physiques.

C’est comme si vous étiez votre propre coach.  

Cette approche me semble bien plus productive car Des erreurs vous allez en faire. La réelle question est « comment allez vous les traiter ? » « Comment allez vous organiser ? pour vous mettre dans les meilleurs conditions » et enfin, comment allez vous personnaliser votre entraînement et répondre  et vos besoins ? 

Vif, lent

Voici deux phases essentielles pour prendre du plaisir en jouant. Lent… Rapide ! Vous constaterez qu’il n’y a pas besoin de réfléchir lorsque l’on joue au tennis. Tout est une question de concentration sur un point. Et de respecter ces deux temps : Quand c’est lent, c’est lent. Quand c’est rapide, c’est rapide ! En d’autres mots, c’est en étant complètement reposé que vous serez plus efficace dans vos actions. Le lent est donc plus important que la phase rapide. C’est la qualité qui prime sur la quantité. On retrouve ces deux rythmes dans la vie de tout les jours.

Tennis et bien être.

Je suis convaincu que si nous nous sentons mieux, nous apprenons mieux et nous jouons mieux. En d’autres mots, notre mieux être nous aide à optimiser notre apprentissage. Quels habitudes, puis je créer pour me rendre la vie plus plaisante et plus facile ?

Les outils 

Connaissez vous la neuro-ergonomie ? C’est une science moderne qui permet d’apprendre plus facilement, et plus efficacement, en respectant, le côté naturel de notre cerveau. Avant tout, notre cerveau est un transformateur de réalité. Il n’est pas fait pour enregistrer des informations comme un ordinateur. Et pour preuve, lorsque vous cherchez à retenir quelque chose, il vous le fait rappeler au plus mauvais moment. L’information que l’on veut retenir, doit être utilisée et comprise si on veut en tirer les bénéfices. Le savoir enferme et la compréhension libère.  

La philosophie tennis-technique

Peu importe d’où vous démarrez, c’est votre attitude et les moyens que vous mettrez en place qui influenceront votre réussite. Vous n’êtes pas le problème, vous êtes la solution.  Avec 50 à 100 milliard de cellules, notre corps a suffisamment de ressources pour transformer des situations ordinaires en situations extra-ordinaires. La méthode est simple et adaptable à chacun d’entre nous. 1 ) Désencombrez Séparez vous des choses dont vous ne vous servez plus. Ça sera inconfortable au début mais c’est nécessaire pour avancer, car c’est ça qui vous limite. Par exemple: Si vous voyagez avec un sac chargé. Que se passerait-il à l’aéroport ? Excès de bagages ! Il faut donc payer un supplément…

Sélectionnez soigneusement des outils légers, de qualité. 

  • Les choses mentales : Vous libérerez de l’espace de vie, pour pouvoir créer quelque chose de nouveau. Cela vous permettra d’être pleinement disponible au moment présent et d’être dans le jeu.

 “Un bol est plus utile vide” (proverbe Japonais) 

       2) Réalisez. Dirigez votre attention sur ce que vous pouvez réellement influencer. La plupart des personnes n’arrivent pas se concentrer, pour seulement deux raisons : Ils n’ont jamais appris à se concentrer – Ils ne s’entraînent pas le faire.

“L’énergie va là où l’attention va.” Dandapani.

Entraînez vous à focaliser votre attention sur une seule chose sur une longue durée. Après tout est relatif, pour certaines personnes, 5 secondes c’est déjà beaucoup. Faites le progressivement mais régulièrement.

 Rien ne remplace l’action

3) Harmonisez L’harmonie est la dernière étape. C’est une sorte d’assemblage. Il s’agit de faire des ajustements pour que les éléments s’agencent ensemble et fonctionnent avec fluidité. Votre défi est de trouver d’instinct quelque chose que vous pourriez faire tout les jours pour polir une partie que vous trouvez belle chez vous.

à bientôt,

Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.