Bonjour et bienvenue sur le blog !

Aujourd’hui en ce temps pluvieux de mai, j’ai décidé de partager avec vous mes réussites et mes échecs au tennis dans le but du vous faire gagner du temps dans votre apprentissage. Si vous souhaitez connaitre mon histoire Cliquez ici.

Ps : Pour des raison d’écriture, j’ai écrit au masculin. Je ne vous oublies pas les filles !

Combien de fois vous êtes vous retrouvé devant une vidéo YouTube d’un coach de tennis qui démontrait une technique très particulière. Cela semble facile, n’est ce pas ?   Précis et régulier…

Je suis convaincu qu’i y a des qualités annexes, propres à un tennisman qu’ils oublient de nous dire pour qu’on puisse faire comme eux.

lL s’agira de développer des qualités de savoir être et de savoir devenir pour rréduire le nombre d’erreurs et de se mettre dans des attitudes positives pour influencer son propre destin.

Don’t practice to get it right, practice until you can’t get it wrong. (Ne t’entraines pas pour bien faire, entraînes toi, jusqu’à temps que tu ne puisses plus mal faire). 

Imaginez vous conférencier, expert dans votre domaine, tétanisé par la peur…

Quel est mon plan B ? Quels sont mes outils ? Comment ralentir ? Comment m’organiser ? 

En d’autres mots : Comment aiguiser et adapter ma technique à mes besoins ? Comment serrer le jeu ?

 

Cela nécessite une méthode d’apprentissage et un espace de travail approprié que j’aimerais vous présenter tout au long du blog.

 

Grâce à une meilleur compréhension de notre nature humaine, nous pourrons être plus perspicaces et plus efficaces au cours de nos entraînements.

A trouver les meilleurs moments et les meilleurs outils pour agir. Car nous aurons initialement aiguisé notre lecture du jeu et de nous même pour nous rendre disponible à la situation. 

 

C’est la phase préliminaire : Comment nous mettre dans les meilleurs dispositions avant d’agir ?

 

Nos valeurs

Bon sens et optimisme. Jouer au tennis nécessite un état d’esprit optimiste. Selon Dr Joe Dispensa, ce sont les 5% qui influence 95% de notre être. Elle s’appelle la partie créative. Il apparaît alors vital d’être positif pour modifier la face immergée de notre iceberg pour être flexible au changement.  

« The intelligence is the habilty to adapt to change » Steven Hawkins

 

Je suis convaincu que si nous optimisons notre bien être en général, nous pourrons réduire les conflits l’intérieur de nous, et nous pourrons mieux organiser notre énergie pour nous rendre disponible au progrès.

 

Par où commencer ? 

La première étape dans toute démarche pédagogique est d’observer. Cela peut sembler simple dit comme ça, mais c’est très technique. (Comme la communication).

C’est l’art d’observer sans juger

En nous basant sur des faits,  nous constatons, sans chercher à trouver immédiatement des solutions.

En réalité, Il est très facile de s’égarer en disant que « ça c’est bien , ou ça c’est mal ».

Finalement, constater, c’est voir la réalité, brute comme elle est. Il n’y pas de filtres. En comprenant ce mécanisme, vous comprendrez vous vous êtes limités simplement à cause de vos perceptions. 

Si vous manquez cette première étape, toutes les autres étapes seront faussées ou n’arriveront pas à un moment juste dans la progression. C’est comme un médecin : Si il pose un mauvais diagnostique, Il donnera le mauvais traitement. 

 
Quels sont les éléments importants à observer ?
Comment les observer à précision  ?
Que faire ensuite de ces informations  ? 

 

Se poser des questions de qualités amènent un entrainement de qualité.

 

Observez les choses dans un ensemble. 

En prenant conscience des éléments qui sont connectés dans votre jeu, vous passerez de l’état de victime à celui d’acteur. Car vous aurez améliorer votre sens de anticipation, et par la suite aiguisé votre perception. Je vous invite à télécharger l’Ebook  de bienvenue « Les 4 piliers pour réussir au tennis » qui traite de cela.

C’est seulement en changeant votre perception que vous pourrez changer votre expression. 

(l’expression est en quelque sorte la technique). C’est le thème du module 1 de la méthode pas à pas.

 

Poser votre œil sur des éléments différents de votre jeu permet d’avoir des résultats différents.

 

Tout part de notre cerveau.

Si nous sommes raides, c’est avant tout à cause de notre esprit qui est trop raide. A trop vouloir suivre la règle, nous nous éloignons de nos réels besoins. Cela fonctionne au tennis mais aussi dans la vie de tout les jours. 

Avec plus de 50 milliard de cellules dans notre corps, nous avons suffisamment de ressources pour pouvoir nous mettre en mouvement, et nous adapter avec une extrême précision. 

Faut il encore avoir passé suffisamment de temps pour nourrir cette compétence naturelle. 

Donc, si vous échouez, ce n’est pas de votre faute. C’est à cause de votre méthode d’entrainement. 

 

La méthode d’entraînement 

Le but de la méthode, c’est de bâtir un système qui vous permettra d’améliorer la relation avec vous même et votre relation avec votre tennis.

En agissant avec toujours plus de respect et d’intégrité envers sois même, je suis convaincu que nous nous sublimerons.

Des croyances tel que « No pain, no gain » (Pas de résultat, sans douleur), est à mon sens une fausse croyance qui court-circuite nos apprentissages. Cette idée d’être fier de nous en fin de journée quand on a plus d’énergie et qu’on a souffert. 

En fait si, il est tout à fait possible d’y arriver de croître sans se faire de mal : Grâce à des vraies croyances et une méthode d’apprentissage appropriée.

Nous devrions apprendre à mieux nous aimer à travers notre pratique

 

Les 4 étapes de la prise de conscience

  1. Vous êtes ignorant de votre propre ignorance, Vous êtes inconsciemment incompétent.
  2. Vous êtes conscient de votre ignorance. Vous êtes consciemment incompétent.
  3. Vous réfléchissez pour le faire. Vous êtes consciemment compétent.
  4. C’est une seconde nature. Vous êtes Inconsciemment compétent.

Jouez au tennis comme si vous marchiez.

 

Expression et perception 

La technique est la conséquence de votre état intérieur à un moment précis. Elle est influencée vos entraînements ainsi que les croyances que vous avez tenus jusque ici.

En changeant vos croyances ainsi que votre mode d’entrainement, vous changerez votre perception.

Et c’est en changeant votre perception que vous changerez votre expression. 

Votre croissance dépendra directement de votre capacité à vous connaitre, et à Trouver l’équilibre général.

 

S’il y avait un but, ce serait d »être attentif à la vie et de danser avec elle. 

Mauvais but 

Je suis très prudent avec ce principe de but. Si nous maîtrisons mieux nous avons plus de résultats n’est ce pas ? Très souvent nous confondons entre une demande et une exigence. Nous transformons une envie en attente. Au nom de quoi ? 

Malheureusement toutes attentes entraînent de la frustration. 

 

Le gagnant

Le gagnant est celui qui ont fond de lui pense qu’il mérite mieux. Il est prêt à faire des efforts et à s’engager. Il est curieux et résilient. Il fait un différence entre être simplement concerné ou être impliqué. (La différence entre la poule et le cochon).

 

Comment apprendre de mes erreurs ? 

Quelles actions pourrai-je faire tout les jours pour croître ? 

Comment m’aérer l’esprit, ?

Comment améliorer ma récupération ? 

La personne qui est impliquée se posera naturellement ces questions. 

 

Le plaisir de nous exprimer librement dans notre jeu devrait être notre seule préoccupation. 

 

Devenez votre propre coach

Qui mieux que vous pour savoir ce que vous ressentez ?  Est-il plus facile d’influencer les choses à l’extérieur vous ou à l’intérieur de vous ? à l’intérieur… En devenant votre propre coach, vous personnaliserez vos actions en fonction de votre profil. 

Développez votre autonomisation pour mieux personnaliser votre apprentissage 

En apprenant à apprendre, vous saurez comment adapter des savoirs pour vous et les transformer en compétence. Ce stade de la compréhension est nécessaire. C’est en prenant du recul sur votre pratique, vous saurez comment rétablir l’équilibre et vous préparer aux futurs événements. J’en parle également dans l’espace parents, si votre enfant joue en compétition. 

 

 

La meilleur solution est celle que vous trouvez par vous même.

Ce type d’approche me semble bien plus approprié que si je vous ordonnez de faire ceci ou cela. C’est pas ma technique mais bien la votre. Et c’est vous qui l’utiliserez.

Mon rôle est simplement de vous sensibiliser. Par soucis d’éthique j’ai déjà expérimenté les conseils que je vais vous présenter et à vous de voir si ça prend du sens pour vous. 

En vous offrant les clés pour vous observer et vous responsabiliser, je fais le pari de vous coacher à distance. Attention  ! Une pratique hebdomadaire d’au moins 45 minutes est incontournable, si vous voulez apprendre le tennis. 

 

Article : Le temps lent comme le temps rapide sont tout deux indissociables pour l’équilibre général.

Article : Apprendre en jouant. 

 

Conclusion

Il n’y a pas de recette miracle sorti tout droit d’un chapeau ; Par contre il y a des technique qu permettent d’apprendre d’autres technique.

Il est là le secret.

Il y a bien-sur une part technique est bio-mécanique pour affûter vos outils mais leur importance est plus faible. La priorité sera d’améliorer notre rôle de joueur 

Tout d’abord, il s’agira de traiter les points toxiques de votre jeu en priorité. Cessez de renforcer vos points forts.  Partez de vos points forts pour gommer vos points faibles. Combiné à des intentions claires et des actions simples, vous créerez le succès de vos rêves.

Avancer main dans main avec votre corps et votre esprit, et qu’ils répondent comme vous le souhaitez, c’est possible. A partir du moment à vous êtes motivé et généreux, vous méritez le meilleur des techniques pour progresser au tennis.

 

Ci dessous, dites moi dans quel domaine vous souhaitez progresser au tennis ?

 

 

A bientôt !

Mathieu

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.