La magie du tennis est qu’on peut progresser très rapidement comparé à d’autres sports tel que la gymnastique ou l’athlétisme. C’est notamment dû à la dimension technique de ce sport où il peut être très facile de se frustrer. Ce fut mon cas lors de mes premiers matchs…

Vous pouvez très bien avoir les ingrédients, mais ne pas réussir à vous en servir au moment voulu. Et j’ai continué a me pauser des questions et j’ai découvert que la technique est un acte psychomoteur. La technique démarre bel et bien de la tète pour aller vers le corps. Je m’en doutai mais je n’avais pas l’information scientifique. C’est confirmé !

Gérer la pression

Il y a automatiquement de la tension. Ca peut être du au minimum de temps que l’on a pour réaliser une prouesse technique. Quoi qu’il en soit, c’est le ressentit d’un état intérieur. Et on ne gère pas la tension grâce à des pensées magiques. C’est un travail de longue haleine, au quotidien.  

Pour que votre esprit agisse sur votre corps positivement et vice versa. C’est dans les deux sens.

                                              C’est automatique, guidé par notre inconscient

Marchez vous de la même manière quand quelqu’un vous observe que seul ? Et sur scène ? quand tout le monde vous attends ? Les spectateurs n’imaginent pas a quel point ça peut être dur de se sentir jugé ou critiqué quand vous jouez un match de tennis…

           Ca entraine de la frustration et de la colère. Comment nous libérer de tout ça ?

Gestion de l’urgence

Trouver l’équilibre entre ce que vous maîtrisez et la situation présente est l’objectif permanent

Sinon c’est 3 jeux qui défilent en moins de 6 min.

Jouer en déployant moins d’efforts.

On veut tous se protéger des blessures et des tensions causées par les chocs. Jouez avec les énergies, apprenez et les dévier. Cela vous permettra d’avoir une balle rapide avec un temps très court pour préparer. Cela est possible seulement si la technique est personnalisée à vous et que vous avez la raquette adéquat.

Votre technique devra être personnalisée pour vous car votre morphologie et vos expériences sont propres à vous.

Avancer doucement mais surement

Si vous changez votre technique, Il se peut que ce soit dur au début (votre corps n’a pas de connexion) mais vous n’aurez à faire le travail une seconde fois. Avoir le courage d’aller vers ce qui est plus naturel pour vous est l’esprit de la méthode. 

Désapprendre fait aussi parti du processus d’apprentissage surtout après vos nombreuses heures de pratique à jouer avec vieille manie. Parfois il faut savoir tout nettoyer, bouger les meubles pour bâtir sur du neuf. 

Connaitre la technique est une chose. L’appliquer en est une autre.

En conclusion

Ne vous intéressez qu’a la technique pour progresser au tennis, c’est peine perdue. Voyez les choses dans un ensemble ! Car tout est connecté. Grace au jeu nous saurons y voir plus clair pour pouvoir se préparer pour la suite.

        Alors pourquoi pas inviter l’extase à l’entraînement et retrouver votre âme d’enfant ? 

 jouez libre. Jouez tennis-technique !

A bientôt

Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.