Un sport spécial

Le tennis est un sport difficile si : 

  • Vous n’organisez pas votre travail (en terme de priorités)
  • Vous avez des pensées limitantes 
  • Vous êtes trop dur avec vous même 
  • Ce que vous travaillez quelque chose de faux
  • Vous avez une méthode d’apprentissage inappropriée 

Vous êtes dans un de ces cas, si :

  • Vous réfléchissez trop quand vous jouez.
  • Si votre niveau est totalement différent à l’entraînement et en match 
  • Si vous êtes irrégulier
  • Vous avez beaucoup de tension musculaire quand vous jouez. 

Contexte 

Avez-vous déjà fait un retour de service en plein match, juste après avoir annoncé la balle faute ? Comment était votre retour ? Fantastique ? C’est bien ce que je pensais… 

Alors pourquoi ne jouez-vous pas de la même manière plus souvent, quand vous le souhaitez ?  

Est-ce à cause de votre confiance ? de votre mental ? De votre physique ?  

A mon avis ce n’est pas à cause de vous mais à cause de votre méthode d’entraînement. 

La technique est l’élément le plus visible de tous. Beaucoup jugent la qualité d’un joueur à sa qualité technique et c’est une erreur. Je pense plutôt que la technique est la conséquence d’un état intérieur à un moment précis. 

On peut très bien avoir une technique magnifique à l’échauffement et ne pas savoir s’en servir dès que le match commence. Cela veut dire qu’il y a d’autres éléments qui entrent en jeu avant la technique elle-même. 

Certains diront que  “c’est parce qu’il n’a pas de mental” mais là encore il y a de la confusion autour de ce terme. 

La réalité du jeu 

Le Tennis est un sport de “start and stop”, c’est-à dire qu’à partir d’une situation lente, l’orage arrive. Bien gérer cela est crucial car si nous hésitons, c’est un point de perdu. 

Nous avons environ 2 secondes entre le temps ou nous percevons la balle et le moment où nous la jouons. Contrairement aux sports collectifs nous ne pouvons pas arrêter la balle pour observer, il faut agir ! 

Plus le niveau augmente et moins nous avons de temps pour nous organiser. 

Désillusions 

Il est illusoire de penser que vous allez battre votre adversaire en quelques coups, sous prétexte qu’il a un gros ventre ou qu’il a une technique “bizarre” ou que sa balle est lente. S’il il est face à vous, c’est qu’il y a une raison. 

Le tennis est une formidable leçon de vie car ce sport nous invite à être humble tellement c’est technique. 

Il n’y a pas de contact direct, vous ne pouvez pas compenser votre manque technique par de la force car si vous forcez vous perdrez en contrôle, ce qui affectera votre confiance en vous. 

Une question d’équilibre

“Tout ce qui est déséquilibré s’effondrera un jour”

Jari Vasudev.

Pour éviter de rencontrer ces problèmes, votre méthode d’entraînement devra intégrer le plus souvent possible ces 4 piliers :

La tactique 

Le physique

La technique 

Le mental

Tous ces paramètres nous invitent à considérer les choses dans son ensemble pour nous adapter avec justesse.

Seul le jeu permet d’atteindre cela.

Le juste milieu 

  • Trop en dessous et nous n’avons pas assez confiance 
  • Trop au-dessus et le choix est trop difficile.

Dans les deux cas, nous ne sommes pas efficaces. Toucher ce milieu devrait être une recherche de tous les jours. Lorsque l’on sait quand c’est trop et quand ce n’est pas assez alors l’équilibre devient plus clair et évident à trouver.

Pour l’atteindre il me parait judicieux de connaitre vos limites physiques et mentales. Vous pourrez alors de définir vos valeurs et ce qui est important pour vous. Tout ce qui ne l’est pas, ne le faites pas tout simplement. Attention, vous devrez garder votre responsabilité d’une manière permanente. [Article ici]

Le moment présent

Dans le moment présent il n’y  a pas de concept, pas d’imagination : La situation est comme elle est. Cette personne est devant vous, dans cet état, ce lieux est bien là, il vient de se passer ça.

« C’est comme c’est et ça ne peut pas être autrement »

Jari Vasudev

Dans le moment présent, on observe, on ne juge pas. On peut même contempler le mental : Celui qui imagine et qui se rappelle.

C’est pareil au tennis. Seul ce point compte et le résultat du match dépendra bien sûr de votre niveau de maitrise mais combien de fois vous avez réussit à vivre pleinement le moment présent.

Le but de l’entraînement : 

C’est de réduire le nombre d’erreurs, pas de les éviter dans le but de se transformer   [Voir l’article]

Toute situation que l’on veut améliorer débute par une phase d’observation comme je l’ai mentionné plus haut.

Il est important de voir le situation telle qu’elle et non tel que nous voudrions la voir car si cette première étape est mal réalisée, tout ce qui suivra ne sera pas approprié. 

C’est comme si le docteur posait le mauvais diagnostic : Il vous donnera le mauvais traitement. 

 

L’intention + L’émotion

Une fois le constat établi, l’idée est d’avoir une intention claire de ce que nous voudrions voir. Et même de ressentir quel effet ca fera lorsque vous l’aurait. Notez le. Commencez à ressentir ce nouvel état d’être dès aujourd’hui. Faites le tous les jours. 

Cette démarche a été scientifiquement prouvé par Joe Dispenza,  docteur en neurosciences. (Cf « Comment devenir super conscient). 

Terrain – Hors terrain

C’est un ensemble. Au tennis, ce que vous faîtes ou comment vous êtes entre les points est tout aussi important que ce que vous faîtes pendant le point.

En ce sens, ce que vous faites entre les entrainements est tout aussi important que ce que vous faites pendant les entraînements.  Par exemple, si vous faites un régime en mangeant sainement et que d’un coup vous « craquez » et que vous ne parvenez pas à vous reprendre vous ferai l’effet yoyo et vous démotiverai.

L’équilibre

Tout est une question d’équilibre et de conscience.

Ce n’est pas les techniques mais la combinaison de ces techniques qui produit la valeur finale

En ce sens, sachez temporiser, créer de m’espace pour laisser la place au changement. Trop souvent il y a une programmation de faîte qui est basée sur ce qui est connue au moment T. Cette prévision ne peut qu’être faussée. C’est en quelque sorte une vision améliorée de la situation présente.

Si vous voulez changer, vous devrez percevoir les choses d’une manière différente. Ensuite vous agirez différent. Et c’est en agissant différemment que vous aurez des résultats différents.

Pour finir

1 ) Créer une vision claire de ce que l’on veut

2 ) Ressentir l’état une fois l’objectif accomplit

3 ) Cultiver cet état d’être (Maintenir)

4 ) Agir différemment. Connaitre comment agirai l’ancien moi et le nouveau moi dans telle ou telle situation. (Créer, Détruire)

Il y a trois type d’énergie : Celle qui permet de maintenir, celle qui permet de détruire, et celle qui créer.

Raisonner et agir en therme d’énergie et non de matière, car c’est l’énergie qui créer la matière.

Voici une expérience révolutionnaire.

Si vous êtes intéressé par les énergie je vous invite à visiter cette page : Les énergies

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci pour votre visite, si vous aimez, partagez !