Les fondations de la méthode

Si nous sommes raides, c’est avant tout à cause de notre esprit qui est trop raide. A trop vouloir suivre la règle, nous nous éloignons de notre nature et de nos besoins réels…

Avec plus de 50 milliard de cellules, notre corps a suffisamment de ressources pour se mettre en mouvement et pouvoir s’adapter avec une extrême précision.

Faut il encore avoir nourrit cette compétence naturelle.

Si vous échouez, ce n’est pas de votre faute mais celle de votre méthode d’entrainement.

La méthode est adaptable à chacun d’entre nous et a pour but devenir la personne que nous avons toujours voulu être pour transformer des situations ordinaires en situations extraordinaires.

Nous nous servirons du tennis pour découvrir et expérimenter cela.

La méthode d’entraînement 

L’objectif est d’améliorer la relation avec vous même et avec votre tennis pour trouver votre manière naturelle de jouer. 

En agissant avec toujours plus de respect et d’intégrité envers vous même, je suis convaincu que vous progresserez. 

Des croyances tels que « No pain, no gain » (Pas de résultat, sans douleur) est à mon sens une croyance erronée. Même si nous repoussons nos limites peut être inconfortable,  il n’est pas nécessaire de souffrir pour progresser.

En optimisant notre bien être en général, nous réduirons les conflits l’intérieur de nous pour nous rendre disponible au progrès. 

Cette même énergie nous permettra de maintenir notre système et avoir une pratique de plus en plus consciente. C’est cette conscience qui nous permettra de perfectionner notre maitrise. 

Expression et perception 

La technique est la conséquence de notre état intérieur à un moment précis. Elle est influencée par notre type d’entraînement, nos croyances ainsi que les expériences que nous avons tenues jusque ici.

En changeant nos croyances et notre mode d’entrainement, que notre perception changera.

Et c’est en changeant notre perception que nous changerons notre expression. 

1 ) Désencombrez

Des choses matérielles : Séparez vous des choses dont vous ne vous servez plus. Ça sera inconfortable au début mais c’est nécessaire pour avancer, car c’est ça qui vous limite. Par exemple: Si vous voyagez avec un sac chargé. Que se passerait-il à l’aéroport ? Excès de bagages ! Il faut donc payer un supplément…

Sélectionnez soigneusement des outils légers et de qualité. 

Des choses mentales : Vous libérerez de l’espace de vie pour pouvoir créer autre chose. Cela vous permettra d’être pleinement disponible et d’avoir une marge de manœuvre.

 “Un bol est plus utile vide” (proverbe Japonais) 

Une fois désencombré, vous aurez déjà des nouvelles sensations et vous rétablirez l’équilibre.

L’équilibre se fait d’abord grâce à la respiration pour ré oxygéner nos cellules et déclencher une chimie agréable à l’intérieur de nous. C’est un outil efficace et gratuit que tout le monde peut utiliser à volonté.

Une fois que votre esprit est calmé, vous pourrez vous concentrer. Et une fois concentré, vous pourrez composer et vous serez beaucoup mieux organisé.

Puis il s’opère mentalement : Rappelez-vous la première fois où vous avez emménagé dans votre maison. Vous avez su vous projeter et imaginer ce que vous allez y faire. Comment les meubles allez être installés… Ce principe est similaire pour votre jeu.

Peu importe ce que vous allez faire, la recherche de l’équilibre est fondamental. Car tout ce qui est déséquilibré s’effondrera un jour. Apporter de l’équilibre à ce morceau de vie, n’est-elle pas la chose la plus importante qui soit ?

      

2) Réalisez.

Dirigez votre attention sur ce que vous pouvez réellement influencer. La plupart des personnes n’arrivent pas se concentrer, pour seulement deux raisons : Elles n’ont jamais appris à se concentrer – Ils ne s’entraînent pas à le faire.

“L’énergie va là où l’attention va.” Dandapani.

Entraînez vous à focaliser votre attention sur une seule chose sur une longue durée. Après tout est relatif, pour certaines personnes, 5 secondes c’est déjà beaucoup. Faites le progressivement mais régulièrement.

Dominez votre environnement. Soyez plus grand que lui, aménagez le. Faites des accès rapides pour faire ce que vous aimeriez faire plus souvent. Rangez ou bannissez toutes les mauvaises habitudes dont vous aimerez vous débarrasser pour que vous ne soyez jamais tenté. 

Rien ne remplace l’action

3) Harmonisez

L’harmonie est la dernière étape. C’est l’assemblage que vous aller faire pour trouver que les choses fonctionnent avec fluidité et pour nous confronter au monde extérieur.

Je le vois, je le sens, j’y crois ! 

Si un changement, ne serait-ce infime soit-il se produit, c’est déjà grandiose ! Cela montre que vous avez déclenché le mouvement et c’est le mouvement qui vous amènent vers le changement.

Même si vous devenez irrégulier dans votre tennis c’est tout à fait normal. Continuez de vous exercer.

Cette approche minimaliste nous invite à être reconnaissant des choses précieuses de tout les jours et développer notre sens de l’urgence, pour nous concentrer et influencer les choses importantes de notre vie.

Ce n’est pas tout contrôler, mais c’est ajuster notre corps pour nous mettre dans les meilleurs dispositions pour faire face aux défis de la vie quotidienne.

Votre défi

Votre défi est de trouver d’instinct une qualité que vous trouvez belle chez vous, et de la polir chaque jour. Cela peut être physique : vos cheveux, vos jambes, votre buste, vos dents, cela peut être votre voix, cela peut être votre adresse, votre vitesse, votre force… 

Si vous vous sentez en surpoids et que vous n’êtes pas diabétique, je vous recommande de faire un jeun intermittent. C’est à dire de ne pas manger pendant une période donnée, chaque jour.

Un jour off peut être mit en place. En ce moment, je fais celui de 16 heures par jour. C’est à dire que je ne mange pas entre 21h le soir et 13h le lendemain. Je vous conseille de vous renseigner sur les bienfaits du jeun et de trouver la formule qui vous corresponds.

Question en commentaire : Ressentez-vous des douleurs quand vous jouez au tennis, si oui où sont-elles ?