17 septembre 2021

Les prémices de la méthode

J’ai remarqué que les conseils donnés par les moniteurs étaient essentiellement techniques. Je suis convaincu qu’il y a d’autres qualités (physiques, comme mentales) qui permettent d’appliquer ces conseils.

Donc, en cas d’échec, le joueur va voir ailleurs. (Vous me direz, c’est normal). Il change alors de coach et écoute un autre conseil.

Au final, juste avant de frapper la balle, il pense à ces deux conseils. Et là… c’est le drame. (je plaisante).

C’est une histoire sans fin. La solution la plus évidente c’est l’arrêt. Tout simplement. « D’arrêter de se prendre la tête ».

Le tennis c’est toute ma vie.

J’ai commencé à l’âge de 7 ans avec mon père et mon grand frère et je n’ai jamais arrêté depuis. Pour connaitre mon histoire, cliquez ici. Ce sport m’a tellement apporté, que j’ai décidé d’en faire mon métier et de créer ce site internet. (Aussi en anglais).

En plus d’être un sport individuel, Il est tellement vaste et complet, qu’il faut impérativement être méthodique si vous voulez éviter de vous perdre.

Le but :

  • Développer une technique fiable et une confiance sans limite. Car l’un ne va pas sans l’autre.
  • Réduire l’écart entre votre niveau de jeu en match et celui à l’entraînement.
  • Apprendre plus rapidement

Comment ?

  • En partant de vos qualités
  • En développant des routines saines
  • En désencombrant votre esprit de choses inutiles
  • En étant conscient de vos réactions inconscientes.
  • En ralentissant (mentalement et physiquement)
  • En ayant plus de distance avec le résultat direct
  • En pensant moins et en vous écoutant plus
  • En aiguisant votre connaissance du jeu
  • En aiguisant la connaissance de vous même

Quelle est la stratégie ?

Que vos énergies vitales, votre corps et vos émotions se dirigent vers la même direction. Ces compétences de savoir être sont fondamentales pour le tennis mais vous seront très utiles pour simplifier d’autres aspects de votre vie. En réalité, c’est de vous servir du tennis pour vous développer personnellement.

 

 

Les sciences modernes : Une aide précieuse.

Les neurosciences est l’étude qui permet de mieux attraper la connaissance avec votre cerveau. Par exemple pour mieux apprendre et mieux utiliser cette connaissance. Un genre de condensé pratique (comme un sandwich) qui sera plus maniable et qui vous permettra d’être plus fiable durant l’action. 

Votre cerveau ne devrait pas avoir la fonction d’un « disque dur » ;  C’est à dire un accumulateur de connaissance. Au contraire, c’est un transformateur de réalité qui permet de nous simplifier la vie. Pour qu’elle devienne plus fluide et abondante (pour que l’on manque de rien). 

Pour preuve, la technique est un acte psycho-moteur. Ce qui veux dire que tout part du cerveau.

 

Les 2 principes clés (tels que je les comprends), pour réussir. 

Principe 1 : Faire en sorte que votre trousse à outils soit légère et facile à déplacer. 

Principe 2 : Réduire les frictions à l’intérieur. C’est à dire, de réduire les résistances dans notre système pendant l’action. 

 

Grâce à ce côté minimaliste tourné vers l’essentiel + la fluidité générale, je suis convaincu que vous pourrez accomplir de plus grandes choses, tout en dépensant moins d’énergie. (Autant physique que mentalement).

Cette économie vous permettra de finir vos matchs plus aisément et de maintenir un haut niveau de contrôle jusqu’au bout. 

Différence entre Savoir et maîtrise

La connaissance sans conscience n’est que ruine de l’âme (Rabelais).

Je comprend le mot conscience comme l’attention porté sur quelque chose à un moment précis. C’est « s’en rendre compte ».

Plutôt que d’apprendre quelque chose parfaitement et de le réciter comme une poésie, je m’intéresserai au « comment faire ». 

Mon rôle n’est pas de vous dire exactement ce qu’il faut faire mais de vous offrir des outils afin de vous aider à vous mettre sur la voie. (Car seul vous pourra la prendre).  J’en parle davantage dans la méthode pas à pas


Mathieu Coulon

Je suis moniteur de tennis professionnel depuis 2009 et j'aime utiliser les neuro-sciences et la diététique pour apprendre le tennis dans de meilleurs conditions. Je pars du principe que si nous nous sentons mieux, nous apprenons plus vite et sur le long terme.

Voir tous les articles de Mathieu Coulon →

Une réflexion sur « Les prémices de la méthode »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :